Lexique


Éolienne : Dispositif destiné à convertir l'énergie cinétique du vent en énergie mécanique. Les éoliennes sont composées de pales en rotation autour d'un rotor et actionnés par le vent. Elles sont généralement utilisés pour produire de l'électricité et entre dans la catégorie des energies renouvelables.
Il existe deux types d'éoliennes modernes : celle qui ont un axe horizontal dont le rotor ressemble a une hélice d'avion et celle qui ont un axe vertical. Les plus courants sont celles à axe horizontal elles sont composées d'un mât, d'un rotor, d'une nacelle, du système de régulation, et du poste de transformation moyenne tension.
Les principaux obstacles à l'implantation d'éoliennes résident dans l'opposition des riverains pour des raisons d'impact visuel et de bruit (gêne de plus en plus injustifiée en raison des efforts réalisés par les constructeurs). À ce titre et malgré un coût plus élevé, l'implantation off-shore d'éolienne est appelée à se développer. 

Une énergie renouvelable : (Une énergie renouvelable est une source d'énergie se renouvelant assez rapidement pour être considérée comme...) est une source d'énergie se renouvelant assez rapidement pour être considérée comme inépuisable à l'échelle de temps (Le temps est un concept développé pour représenter la variation du monde : l'Univers n'est jamais figé, les...) humaine. Les énergies renouvelables sont issues de phénomènes naturels réguliers ou constants provoqués par les astres, principalement le Soleil ((pourcentage en masse)) (rayonnement), mais aussi la Lune (On appelle lune tout satellite naturel d'une planète, mais la Lune, avec un L majuscule, désigne le seul satellite...) (marée) et la Terre (La Terre, foyer de l'humanité, est surnommée la planète bleue. C'est la troisième planète du système solaire en partant...) (énergie géothermique).

ales : Les pales captent l'énergie du vent et la transfèrent au moyeu du rotor.

Moyeu du rotor : Il transmet le mouvement de rotation à l'arbre de transmission qui lui est solidaire.

Arbre de transmission : Il reçoit le mouvement de rotation du moyeu afin d'entraîner la génératrice électrique.

Transmission : Appelée aussi multiplicateur, elle adapte la vitesse de rotation au fonctionnement de la génératrice. (Elle n'est pas nécessaire dans les petites éoliennes).

Frein : Il sert à arrêter l'éolienne en cas d'urgence, ou pour effectuer la maintenance.

Génératrice : Elle peut être un générateur à courant continu ou un alternateur; dans tous les cas elle transforme l'énergie mécanique que lui transmet le rotor, en énergie électrique.

Système de contrôle : Il surveille le fonctionnement de l'éolienne, signale et commande l'arrêt de l'éolienne en cas de défaillance.

Anémomètre : Il mesure en permanence la vitesse du vent qu'il va transmettre au système de contrôle de façon à démarrer ou arrêter l'éolienne. En général, une éolienne est enclenchée à partir de 3 à 4 m/s et est arrêtée approximativement à 25m/s (90 km/h).

Nacelle : C'est le coffret qui se trouve en haut de la tour. IL contient et protège les différents composants de l'éolienne (la transmission, la génératrice, le système de contrôle, etc.).

Gouvernail : C'est le système d'orientation pour les petites éoliennes; Il sert à maintenir le rotor de l'éolienne dans l'axe horizontal face au vent afin de tirer le maximum d'énergie.

Tour et fondation : Ce sont les éléments qui supportent la nacelle et le rotor; ils doivent être capables de supporter les différentes contraintes dues aux conditions du site.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site