III) Avantages

 

 

III)  Avantages, inconvénients, aspects économiques et environnementaux


AVANTAGES

Quels avantages?

Voici les avantages:

Lors de son exploitation, elle n'entraine:

-aucun rejet (pas d'effet de serre ou de pluies acides),
-aucun déchet (toxique ou radioactif).

Certaines autres sources prétendent qu'une éolienne ne compenseront jamais leur coût CO2 de leur construction.

Pendant la durée de la vie de l'éolienne le terrain est toujours exploitable, pour l'agriculture par exemple. De plus, l'installation peut être démontée rapidement et laisser les lieux dans leur état initial.
Les avantages sont du fait que la source d'énergie, le vent est une ressource gratuite.
Cette force est de plus renouvelable et elle ne produit pas de déchets

 

L'énergie éolienne est une énergie renouvelable idéale pour différentes raisons :

-il s'agit d'une forme d'énergie indéfiniment durable et propre.

-elle ne nécessite aucun carburant.

-elle ne crée pas de gaz à effet de serre.

-elle ne produit pas de déchets toxiques ou radioactifs.

-lorsque de grands parcs éoliens sont installés sur des terres agricoles, seulement 2% du sol environ est requis pour l'implantation des aérogénérateurs ; la surface restante étant entièrement disponible.

-les propriétaires fonciers reçoivent souvent un paiement pour l'utilisation de leur terrain, ce qui augmente leur revenu ainsi que la valeur du terrain.

-la propriété des aérogénérateurs par des particuliers et la communauté permet aux gens de participer directement à la conservation de notre environnement.

-chaque mégawatt par heure d'électricité produit par l'énergie éolienne aide à réduire de 0,8 à 0,9 tonne les émissions de CO2 produites chaque année par la production d'électricité avec le charbon ou le diesel.

 

 

 

COUTS:

Le coût de fabrication est comparable à celui de générateurs hydrauliques de puissance équivalente Ces avantages certains sont aussi ceux de l'énergie hydraulique

1) rentabilité

Pour tout générateur d'électricité, il doit y avoir équilibre entre le total des charges fixes et charges variables de fonctionnement, le revenu de la vente des kWh d'autre part.
Les charges fixes d'un générateur d'énergie sont :

-L'amortissement du capital investi et l'intérêt des emprunts contractés. Il dépend de la durée d'amortissement envisagée, 15, 20 ou 30 ans.
-Les frais d'exploitation : maintenance, réparations, charges et impôts.
-Les charges variables, le combustible - nul pour l'éolienne, comme l'hydraulique.

Les données connues sur l'investissement sont rares :

1,3 à 1,5 M$ par MW en Californie. En France, 1,3M€/MW pour 5 éolienne (3 MW) à Donzère en 1999 - 1M€/MW pour 10 MW, estimé par ADEME et EDF.
De même pour les frais d'exploitation. Seul chiffre trouvé : 1,5 à 2% de l'investissement par an d'après l'Ademe. Beaucoup d'éoliennes sont installées par des sociétés qui prennent tout en charge, avec un contrat de 15 ans : l'investissement (avec les subventions afférentes), les frais d'exploitation, elles encaissent les revenus de la vente des kWh.
Le revenu est constitué de la vente du kWh. Il est difficile de connaitre le coût réel (hors subventions) du kWh éolien. La fourchette 0,06 à 0,07 € en serait l'ordre de grandeur . C'est un coût de production, au point de raccordement avec le réseau. Il est à comparer avec le coût "moyen"de production du kWh thermique (en France) soit

0,032 € pour le nucléaire -

0,04€ pour le charbon -

0,05 ou plus pour le fioul,

le consommateur ordinaire le payant 0,105 € T.T.C.
A noter qu'il s'agit d'un coût très "moyen", variable suivant que la centrale tourne 2000, 4000, 6000 h ou plus par an. En effet, plus la part du combustible est faible dans le coût du kWh, avec des frais d'amortissement élevés, plus ce coût va croître lorsque la centrale tourne peu, les frais fixes constants étant répartis sur moins de kWh.
La part du combustible dans le coût du kWh est d'environ 60 % pour le fioul, 35% pour le charbon, 10 à 15 % pour le nucléaire (moins cher à l'étranger où il n'est pas retraité, mais avec surcoût de déchets plus importants) Le seul acheteur possible est le réseau national EDF, l'Etat lui impose le rachat du kWh éolien à 0,084€ pendant 5 ans puis dégressif, avec une moyenne de 0,073€ pendant 15 ans. Ces conditions sont variables.
On peut comparer ce prix au coût du kwh nucléaire, 0,032€, soit plus du double. Mais en réalité, il a été montré ci dessus que le kwh éolien devrait être racheté au prix du seul combustible économisé dans la centrale qu'il remplace partiellement, soit 0 si c'est de l'hydraulique, environ 0,005 € si c'est du nucléaire, 0,014€ si c'est du charbon, plus si c'est du fuel. Avec les chiffres précédents, ce surcoût de rachat se monte à 14,6 fois le prix réel pour le nucléaire, à 5 fois pour le charbon. L'opérateur du réseau de distribution, EDF en France, répercute alors ce surcoût de l'éolien sur le prix du kWh facturé aux consommateurs.

Il a été précisé que pour être rentable, le kWh éolien devrait être vendu au double du kWh nucléaire. Or il l'est 2,6 fois plus, la rentabilité est donc bien assurée.
Mais à cette subvention, payée par le consommateur, s'ajoutent les subventions de l'Etat, de l'Europe, des collectivités territoriales pour aider l'investissement jusqu'à 30%. Le raccordement des lignes souvent longues peut être aussi subventionné sur le budget d'électrification rurale
La C.R.E. (Commission indépendante de régulation de l'Electricité) considère cette situation comme une rente injustifiée.
On assiste alors depuis quelques années à un véritable rush de sociétés spécialisées pour installer et gérer les éoliennes, en alléchant les maires avec des taxes professionnelles et les propriétaires de terrains avec des loyers somptueux par rapport au maigre rendement de la terre.
Un gros céréalier de Champagne a installé une éolienne, ayant découvert que c'était plus rentable que le blé, parce que mieux subventionné (Libération 4/09/02).

2) Aspects économiques :

L'éolienne est appelée à jouer un rôle toujours plus important sur le marché de la production d'électricité. La question du coût et de la rentabilité de l'énergie éolienne devient donc capitale. Dans des conditions climatiques normales, une éolienne produit en trois mois l'équivalent qui a été consommé pour sa fabrication, son installation, sa maintenance et son démantèlement. Pour aboutir à ce résultat nous tenons compte du contenu énergétique de tous les composants d'une éolienne, ainsi que du contenu énergétique global de l'ensemble des maillons de la chaîne de production.

Le développement de la filière éolienne participe aussi à la création d'emplois directs et indirects liés à la fabrication des éoliennes, à l'exportation, à la maintenance, etc. En Allemagne par exemple, les 6000 mégawatts éoliens installés entre 1990 et 2000 ont permis de créer 30000 emplois directs et indirects. Les résultats concernent des pays leaders dans ce domaine industriel. En France, le retard industriel ne permettra pas à court terme de créer autant d'emplois.

L'installation de 10000 mégawatts d'ici 2010 permettra d'en créer plusieurs milliers et certains emplois profiterons notamment à l'économie régionale, aux petites et moyennes entreprises. Ils concernent principalement la fabrication, l'installation, l'exploitation, la recherche et le développement.

 

ENVIRONNEMENT:

1) La faune

Il est vrai que la vitesse de rotation des pales à leur extrémité peut surprendre certains oiseaux Il faut éviter l'implantation d'éoliennes sur les couloirs de migration.

Les éoliennes font un peu de bruit, gênant pour des habitations trop proches mais...

2) Préserve les énergies fossiles

Quand l'éolien fonctionne, il évite de mettre en route les centrales à charbon, à fuel ou à gaz qui sont utilisées en complément du nucléaire.
Signalons quand même que l'éolien est nécessairement couplé à de l'hydraulique ou du solaire afin de produire une quantité constante de "renouvelable" ( il n'y a pas toujours du vent ).

-Elle ne nécessite aucun carburant
-Elle ne crée pas de gaz à effet de serre (sauf pour la fabrication et l'implantation de l'éolienne).
-Elle ne produit pas de déchets toxiques ou radioactifs.
-Elle est créé par les vents et les brises qui sont saisonniers, voir quotidiens (en bord de mer ou en montagne par exemple)
-La plupart des éoliennes sont silencieuses et ne présentent aucun danger important pour les oiseaux ou les autres espèces sauvages.
-Les propriétaires fonciers reçoivent souvent un paiement pour l'utilisation de leur terrain, ce qui augmente leur revenu ainsi que la valeur du terrain.
-La propriété des aérogénérateurs par des particuliers et par la communauté permet aux gens de participer directement à la conservation de leur environnement.
-Les éoliennes peuvent alimenter des sites isolés et non raccordés au réseau électrique général.
-Les nouvelles générations éoliennes peuvent être intégré directement dans des espaces urbains et donc réduire considérablement les coûts et surtout les pertes lié au transport entre le producteur et le consommateur.
-Les coûts d'installation ne sont pas très élevés.
-On n'a rien à enterrer (mises à part les fondations)
-Construisons de belles éoliennes, les générations futures les visiteront et elles seront fières de nous.
-C'est un symbole d'espoir, de vision à long terme.

3) Point sur l'effet de serre :

Lorsque le rayonnement solaire atteint l'atmosphère terrestre, une partie (28,3) est directement réfléchie vers l'espace, cette partie du rayonnement est réfléchie grâce à l'air, aux nuages et grâce à la surface de la Terre. Les rayons incidents qui n'ont pas ainsi été réfléchis vers l'espace sont absorbés dans l'atmosphère par les gaz à effet de serre.

Cette partie du rayonnement absorbée par la planète lui apporte de la chaleur supplémentaire. La terre restitue à son tour le rayonnement vers l'espace sous forme de rayons infrarouges. Ce rayonnement est en majeure partie absorbée par les gaz à effet de serre, puis par la suite ce rayonnement sous forme de chaleur est réémis dans toutes les directions.
Ce phénomène permet à la Terre d'avoir une température moyenne de 15° et non de -18° si celui-ci n'opérait pas.



Schéma bilan des gaz à effet de serre

 


Les gaz à effet de serre sont des gaz qui contribuent à l'effet de serre. Les principaux gaz à effet de serre sont la vapeur d'eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), l'oxyde nitreux et l'ozone (O3) C'est le dioxyde de carbone qui a le plus d'impact. Il est à lui seul responsable de 50% de l'augmentation de l'ensemble des gaz à effet de serre.


Contribution relative des gaz à effet de serre à l'effet de serre


La plupart des ces gaz sont d'origine naturelle. Mais certains de ces gaz sont uniquement dus à l'activité humaine. La combustion des carbones fossiles comme le charbon, le lignite, le pétrole ou le gaz naturel (méthane) rejette du CO2 en grande quantité dans l'atmosphère. Un des secteurs d'activités qui dégage le plus de gaz à effet de serre est le secteur de l'énergie.
Si ces gaz se retrouvent en trop grande quantité dans l'atmosphère ils sont à l'origine de conséquences dévastatrices en majeure partie sur l'environnement

-Augmentation du niveau des océans, à cause de la fonte des glaciers dûe au réchauffement climatique qui pourrait avoir comme conséquence de submerger une partie des terres (îles Maldives)
-Disparition du « poumon de la Terre » le phytoplancton
-Augmentation de la pluviométrie.
-Modification des courants marins
-Phénomènes météorologiques extrêmes : vagues de chaleur, sécheresses, inondations

Les scientifiques prévoient une augmentation de 1,5° à 6° à la surface de la Terre pour les siècles à venir en supposant que l'augmentation des rejets de gaz à effet de serre continue au rythme actuel.

Dans ce contexte, l'énergie éolienne présente des atouts sérieux. Son utilisation permet d'économiser les énergies fossile et ainsi de retarder leurs épuisement. L'énergie éolienne contribue peu ou pas aux pollutions atmosphérique et évite les rejets de gaz carboniques, de méthane, d'oxyde de souffre et d'oxyde d'azotes qui sont les principaux accusés de l'augmentation des gaz à effet de serre. L'énergie éolienne ne présente pas de danger sérieux et non d'accidents de très grande ampleur que peut occasionner l'énergie nucléaire.
L'énergie éolienne se trouve donc comme une alternative sérieuse face à l'augmentation des rejets de gaz à effet de serre.

 

ENERGIE RENOUVELABLE et SA PUISSANCE:

Energie et puissance :
ÉNERGIE DIFFUSEE

 

Sur les plans pratique et coût, on sait qu'on a toujours intérêt à concentrer la fabrication d'un produit dans une usine d'une taille suffisante, plutôt que dans de multiples petites unités dispersées. Ce qu'on appelle le "facteur d'échelle". La puissance unitaire des éoliennes s'accroit favorablement, actuellement 1 MW est atteint et 1,5 MW prochainement. _ Une éolienne de 3 MW tourne à Hawaii
Pour l'énergie éolienne, le vent est naturellement diffus ; la nature l'a un peu concentré dans certains sites (effet Venturi) tels que la vallée du Rhône, les pointes Nord et Sud de la Corse. D'où de nombreuses unités dispersées sur de larges espaces, entraînant des coûts plus élevés d'entretien et de lignes MT, elles mêmes sensibles aux tempêtes. La mise sous câbles enterrés en double le prix.
Ces machines doivent être espacées d'environ 200 m, aussi la surface utilisée par le MW éolien est donc très importante par rapport à celle occupée pour toutes les autres énergies, sauf le solaire. Par comparaison, la nature a beaucoup favorisé l'hydraulique, énergie proche de l'éolien. En effet, recueillir la pluie, aussi diffuse que le vent, serait difficile si les ruisseaux, rivières et fleuves ne se chargeaient de concentrer cette énergie. L'homme n'a plus qu'à y placer judicieusement ses turbines. En 1890, Dupré, un précurseur oublié, envisageait d'énormes entonnoirs, concentrateurs de vent, pour actionner des moulins à vent électriques dans la vallée de l'Isère.


L'avenir:

L'avenir éolienne constitue un moyen propre et renouvelable de produire de l'électricité. Son avenir comme moyen de compléter la production de d'électricité apparait logiquement tout tracé. Mais l'éolienne est parfois un peu chère par rapport aux moyens classiques.
C'est donc aussi un sujet de l'éolienne important a traiter. Il y a d'autre inconvénients qui poussent les départements a ne pas installer une éolienne: par exemple les tempêtes qui arracheraient les éoliennes dans les régions des caraïbes.

On dit souvent que cette énergie est prometteuse des énergies renouvelables pour remplacer le charbon, pétrole ou gaz.
Les avantages doivent consister a une meilleure production, de faible cout et surtout l'entretien de la nature, de l'environnement.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site